Jean-Marc Fivat

Photographe de la nature

Partir au large

Fasciné depuis son plus jeune âge par la complexité et la beauté de la nature, Jean-Marc Fivat est spécialement attiré par les oiseaux, les endroits sauvages et l’élément liquide. Il arpente les forêts et les montagnes, s’attarde dans les marais, longe les rivages des lacs, des mers et des océans.

Sa passion de la photographie le pousse à partir au large à la recherche des ambiances et des animaux aquatiques, par tous les temps et en toute saison. A travers ses prises de vue, Jean-Marc Fivat tente de partager les émotions qu’il a ressenti seul sous des lumières irréelles, dans le froid glacial, devant les éléments déchaînés ou en perçant la vie intime des animaux.

 

Jean-Marc Fivat

Photographe


0

Cartes postale régionales
Plus de 70 sujets de cartes postale régionales

0

Le Léman à tire d’ailes
Editions Slatkine

0

Manchots du Cap
Editions Slatkine
Catégories
Livres
Divers

CARTES POSTALES : Plus de 70 sujets de cartes postale régionales (1996)

POSTERS: Chevaux de Camargue

POSTERS: Ile de Peilz

PUBLICATION : Almanch des migrations d'Oiseaux en Suisse (2012)

CARTES DE VOEUX: Animaux et paysages. Collection Riviera 20 sujets. (1996)

Médias
RTS La première
Cactus - 04.07.2012 - Sonia Zoran
ARTE - Histoires d'arbres
Histoires d'arbres - Episode 1: L'île de Peilz
VIDEO - Léman
Tour du Léman
  • Fous bruns et poisson volant
     
  • Coucher de lune derrière l'île de Peilz
     
  • Ara au Costa Rica
     
  • Oryx d'Arabie
     

Biographie

Né le 6 septembre 1955, fils d’agriculteurs, Jean-Marc Fivat a grandi dans le petit village vaudois de Sassel. Dès son plus jeune âge, il passa une grande partie de ses loisirs à parcourir les forêts, les champs, les ruisseaux, les marais de sa région à la recherche de baies sauvages, de champignons ou d’escargots. Sa soif de découverte lui fit s’intéresser à tous les animaux qu’il rencontrait. En particulier aux petits mammifères, aux reptiles et aux batraciens qu’il capturait pour les « élever ».

Dès son installation à Montreux à l’âge de 15 ans, la découverte de la réserve naturelle des Grangettes toute proche fut une véritable révélation. Il s’immergea dans le secret de ces marais pour y découvrir leur vie intime. Les innombrables oiseaux migrateurs y faisant escale lui transmirent très vite leur soif du voyage.

En 1976, il se procura son premier boîtier pour se rendre en Islande. Là-bas, dans ces paysages tourmentés de début du monde peuplés de multitudes d’oiseaux, il contracta le virus de la photographie et des voyages. Après s’être imprégné d’images en Europe, en Asie et en Afrique lors de différents voyages, il consacra son temps libre à immortaliser les paysages aquatiques de sa région et les êtres qui leur sont liés.

En 1994, il présenta pour la première fois au public une sélection de ses clichés. Son exposition intitulée « Univers aquatique » remporta un vif succès. Encouragé par la réaction positive des visiteurs et des médias, il quitta son métier d’installation sanitaire en 1997 pour se consacrer à la photographie, avec la complicité de son épouse.

Actuellement, ses photographies et ses textes sont publiés régulièrement dans divers journaux. Son premier livre « le Léman à tire d’ailes », édité en 2003 chez Slatkine est épuisé. Sa collection de cartes postales, diffusée depuis 1996 dans plus de vingt points de vente de la région lémanique est appréciée des riverains comme des personnes de passage. Ses conférences sont demandées par des clubs, des écoles, des EMS. En dehors de la photographie, avec Tem navigation, il guide des sorties nature dans la réserve naturelle des Grangettes. Il collabore avec des bureaux d’écologie en effectuant des recensements de la faune.

Enfin il est membre actif de plusieurs organisations de protection de la nature, comme la station ornithologique suisse de Sempach, Pro Natura ou le KARCH (Centre de Coordination pour la Protection des Amphibiens et des Reptiles de Suisse).